Ir al contenido principal

La petite fille et le beau saule

Recientemente, la Coordinación de la Licenciatura en Idiomas organizó un concurso de cuento corto en francés para alumnos de tercer y quinto semestre de la carrera. Éste es el cuento que resultó ganador.

La petite fille et le beau saule


(María Emilia R.)

Il était une fois, une petite fille qui s’appelait Adèle. Adèle avait un lien profond avec la nature et aimait passer la plupart de son temps dans le jardin. Elle s’amusait, elle courrait, elle jouait… Adèle se voyait comme une partie du jardin… c’était là qu’elle se sentait vivante. Le jardin était très beau, avec des pommiers, des orangers, des poiriers et des rosiers magnifiques…

Adèle était l’amie de tous, mais, il y avait un arbre en particulier qui attirait son attention. Il ne parlait jamais à personne. C’était un saule très solitaire, et il avait l’air fâché. Donc, un jour, Adèle a décidée de parler avec lui. Timide, mais courageuse en même temps, elle s’est approchée. «Salut», dit le saule… Adèle était surprise, mais elle était aussi touchée par la manière avec laquelle il avait parlé… il avait l’air très triste.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? » Elle lui a demandé.

« Je suis confondu » le saule a répondu … Mais, Adèle n’avait pas idée pourquoi il était confondu… pour elle, c’était un arbre grand et solide, mais surtout spécial… comme aucun arbre.

« Mais, pourquoi es-tu confondu? » Lui a demandé Adèle … « D’accord…je vais te dire mais tu ne peux le dire à personne », et le saule a commencé à s’exprimer : Adèle, je ne sais pas qui je suis…je regarde partout  dans le jardin et je vois que tous les autres ont de beaux fruits et de belles fleurs…mais moi, je n’ai rien ; Je ne sais pas quoi faire pour porter ces fruits et ces fleurs. Je suis désespéré ».

C’était avec ce moment qu’Adèle a compris que le saule était timide… il n’était pas méchant.

La seule chose qu’il voulait c’était de se sentir comme les autres. Et ç’était la raison pour laquelle il était toujours seul… il croyait pas qu’il n’était pas spécial,et il pensait que le reste du jardin pensait la même chose.

« Pourquoi penses-tu que tes qualités physiques sont ce qu’il y a de plus importants ? … Mon ami, tu dois regarder dans ton fort intérieur…là tu trouvera des fruits et des fleurs plus précieuses… »

« Ou ça Adèle ? »

« Cherche, et tu vas la trouver »

Dès ce jour…Adèle et le saule sont devenus amis. Ils partageaient leurs jours et ont appris beaucoup de choses ensembles. Mais surtout, le saule a appris à voir ses qualités et les bonnes choses qu’il avait en lui.

Une jolie amitié avait commencée dans le jardin.

Le saule a commencé à sourire, et à parler avec les pommiers, les orangers, les poiriers et les rosiers… il a compris qu’il ne pourrait jamais porter des fruits, ni de fleurs, mais qu’il était unique, spécial et fort.

Le jardin entier a commencé à l’aimer, parce qu’il avait commencé à s’aimer lui même.

« Tu ne portera jamais des pommes car tu n'es pas un pommier, ou des fleurs à chaque printemps, car tu n'es pas un rosier. Tu es un saule, et ton destin est devenir grand et majestueux, fournir des abris pour les oiseaux, de l'ombre pour les voyageurs, et beauté au paysage ...

Entradas populares de este blog

Conferencia acerca de la Interpretación Telefónica.

El pasado 31 de agosto, en el marco de la 13a Semana de Humanidades, se llevó a cabo la conferencia "Los retos de la interpretación telefónica," abierta al público en general, y a la que asistieron, sobre todo, alumnos de la Licenciatura en Idiomas del IEST.

La conferencia estuvo a cargo de la Lic. Ana Isabel Espinosa Salas, quien es egresada de la Licenciatura en Idiomas del IEST, y se desempeña actualmente como intérprete telefónica.

Explicó las diferentes áreas disponibles en la empresa donde trabaja y se mostraron algunos ejemplos de como sería una llamada en el área de medicina, área en la que la Lic. Espinosa se desempeña, principalmente.

Obviamente, para poder entrar a una empresa ésta, se necesita diversos cursos de iniciación para considerar si el candidato es apto o no para realizar dicho trabajo. Ser intérprete no es sencillo, se necesita dicción, buena memoria, un amplio conocimiento de terminología específica en al menos dos idiomas, mucha práctica, y una gran c…

Fechas de inicio para cursos de verano

Las fechas en las cuales se impartirán los cursos de inglés de verano serán las siguientes:


¡Éxito en nuestro primer congreso de traducción e interpretación!

El pasado 15 de marzo se llevo a cabo el primer congreso de traducción e interpretación del Instituto de Estudios Superiores de Tamaulipas y el primero en la zona. Contamos con la presencia de profesionales en las áreas especificas de traducción e interpretación, quienes nos ilustraron a través de sus experiencias lo que conlleva ejercer esta profesión.

Las distinguidas hermanas Gómez Porchini nos explicaron como la tecnología ha ido avanzando junto con el traductor con el paso del tiempo, desde los medios por los cuales se buscaba la información (que en ese entonces era exclusivamente en libros de consulta o conocimiento en carne y hueso) hasta la manera en que se plasmaba toda ésta (maquinas de escribir).

Nos comentaron como los recursos en línea han empobrecido y menospreciado la labor del traductor, un ejemplo muy conocido es el llamado google translator. Pero también nos dieron consejos para utilizar esa tecnología a nuestro favor.

¨Las máquinas fallan y por eso se necesita la c…