Ir al contenido principal

La petite fille et le beau saule

Recientemente, la Coordinación de la Licenciatura en Idiomas organizó un concurso de cuento corto en francés para alumnos de tercer y quinto semestre de la carrera. Éste es el cuento que resultó ganador.

La petite fille et le beau saule


(María Emilia R.)

Il était une fois, une petite fille qui s’appelait Adèle. Adèle avait un lien profond avec la nature et aimait passer la plupart de son temps dans le jardin. Elle s’amusait, elle courrait, elle jouait… Adèle se voyait comme une partie du jardin… c’était là qu’elle se sentait vivante. Le jardin était très beau, avec des pommiers, des orangers, des poiriers et des rosiers magnifiques…

Adèle était l’amie de tous, mais, il y avait un arbre en particulier qui attirait son attention. Il ne parlait jamais à personne. C’était un saule très solitaire, et il avait l’air fâché. Donc, un jour, Adèle a décidée de parler avec lui. Timide, mais courageuse en même temps, elle s’est approchée. «Salut», dit le saule… Adèle était surprise, mais elle était aussi touchée par la manière avec laquelle il avait parlé… il avait l’air très triste.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? » Elle lui a demandé.

« Je suis confondu » le saule a répondu … Mais, Adèle n’avait pas idée pourquoi il était confondu… pour elle, c’était un arbre grand et solide, mais surtout spécial… comme aucun arbre.

« Mais, pourquoi es-tu confondu? » Lui a demandé Adèle … « D’accord…je vais te dire mais tu ne peux le dire à personne », et le saule a commencé à s’exprimer : Adèle, je ne sais pas qui je suis…je regarde partout  dans le jardin et je vois que tous les autres ont de beaux fruits et de belles fleurs…mais moi, je n’ai rien ; Je ne sais pas quoi faire pour porter ces fruits et ces fleurs. Je suis désespéré ».

C’était avec ce moment qu’Adèle a compris que le saule était timide… il n’était pas méchant.

La seule chose qu’il voulait c’était de se sentir comme les autres. Et ç’était la raison pour laquelle il était toujours seul… il croyait pas qu’il n’était pas spécial,et il pensait que le reste du jardin pensait la même chose.

« Pourquoi penses-tu que tes qualités physiques sont ce qu’il y a de plus importants ? … Mon ami, tu dois regarder dans ton fort intérieur…là tu trouvera des fruits et des fleurs plus précieuses… »

« Ou ça Adèle ? »

« Cherche, et tu vas la trouver »

Dès ce jour…Adèle et le saule sont devenus amis. Ils partageaient leurs jours et ont appris beaucoup de choses ensembles. Mais surtout, le saule a appris à voir ses qualités et les bonnes choses qu’il avait en lui.

Une jolie amitié avait commencée dans le jardin.

Le saule a commencé à sourire, et à parler avec les pommiers, les orangers, les poiriers et les rosiers… il a compris qu’il ne pourrait jamais porter des fruits, ni de fleurs, mais qu’il était unique, spécial et fort.

Le jardin entier a commencé à l’aimer, parce qu’il avait commencé à s’aimer lui même.

« Tu ne portera jamais des pommes car tu n'es pas un pommier, ou des fleurs à chaque printemps, car tu n'es pas un rosier. Tu es un saule, et ton destin est devenir grand et majestueux, fournir des abris pour les oiseaux, de l'ombre pour les voyageurs, et beauté au paysage ...

Entradas populares de este blog

Fechas importantes semestre Enero-Junio 2020

Exámenes de ubicación de inglés 8 de Enero (11:00 a 13:00 y 17:00 a 19:00) 15 de Enero (solo alumnos de nuevo ingreso, 17:00 a 19:00) 22 de Enero (solo alumnos de nuevo ingreso, 17:00 a 19:00) 22 de Mayo (11:00 a 13:00 y 16:00 a 18:00) 26 de Junio (11:00 a 13:00 y 17:00 a 19:00) Cursos de inglés Cursos Enero-Mayo 2020 20 de Enero al 15 de Mayo 25 de Enero al 16 de Mayo (sabatinos) Verano 1: 1 al 22 de Junio Verano 2: 6 al 27 de Julio Exámenes de certificación TOEFL ITP: 31 de Enero y 8 de Mayo TOEFL IBT: 28 de Febrero y 20 de Marzo TOEIC: 13 de Marzo ÖSD: 8 y 9 de Mayo

Congreso Internacional de Traducción e Interpretación San Jerónimo 2019

En días pasados, en concreto los días 30 y 31 de Octubre, los alumnos de la licenciatura en Idiomas hicieron un viaje a la ciudad de Guadalajara, Jalisco para disfrutar de la 23° edición del congreso internacional de Traducción e Interpretación, en esta ocasión llamado "Otras voces, otras perspectivas", el cual fue organizado por la Organización Mexicana de Traducción y contó con la participación de diversos temas relacionados a estas ramas. De acuerdo a diferentes opiniones fue una experiencia realmente gratificante, la cual están dispuestos a repetir.

Los 10 mandamientos del estudiante de traducción

Es probable que muchos de vosotros estéis pensándolo u os encontréis en el inicio del grado y no terminéis de asimilar lo que realmente significa ser estudiante de una «carrera» como esta. Pues bien, comenzaremos facilitando las definiciones, que nos ofrece el DRAE, de sendas (vocablo cuyo uso y significado merecería otro post) disciplinas: la Traducción y, por otra lado, la Interpretación. La primera acepción que nos muestra el DRAE del verbo traducir es «1, tr. Expresar en una lengua lo que está escrito o se ha expresado antes en otra», mientras que la segunda acepción del verbo interpretar lo define como «2. tr. Traducir de una lengua a otra, sobre todo cuando se hace oralmente». Apuesto a que no mucha gente ha buscado el significado de estos vocablos, ¿para qué, si se sobreentiende, no? En todo caso, se buscaría interpretar. Pero, como podrás descubrir pronto, estas definiciones que nos ofrecen son, aunque no inexactas, banales y muy incompletas. El concepto que el ciudadano de a p